Billets

Vogue la galère

Publié le 28 octobre 2017 sur space.troisiemerive.com

Bonjour,

Nous avons signé l’acte de vente du Moulin des Hautes Planches. Nous voilà propriétaire d’usage du lieu. Alors nous regardons, avec les yeux écarquillés, ces bâtiments immenses, usés par le temps, aux multiples coins et recoins, ce terrain couvert de ronces, d’herbes hautes, d’arbres en devenir qui masquent la surface. Nous explorons cet espace le sourire aux lèvres, à la découverte des détails impossibles à voir dans nos premières brèves visites. Ici ça va, juste quelques bricoles à faire, là ça va prendre des années. Maintenant nous avons le temps avec nous. Maintenant ce lieu, nous en avons l’usage. Maintenant nous devons le faire vivre, lui donner de l’énergie, de la beauté, de la voix, du cri, de l’espoir d’un monde autrement. « Il n’y a plus qu’à !». Arrive alors, à l’autre bout de cette pensée, la prise de conscience des difficultés qui nous attendent : Nous, les 18 personnes, les 18 fondateurs, les 18 propriétaires d’usages, nous avons réalisé un rêve. Il est là devant nous, imposant, concret et c’est formidable. Avons nous fait le même rêve ? Pas forcément, il va nous falloir du temps, de la parole, de l’écoute, de la patience, d’humilité, d’obstination, d’huile de coude, d’imagination, de débrouillardise fauchés comme nous sommes, pour arriver à créer une réalité partagée collectivement. Quel formidable voyage ! Quelle aventure humaine ! Quel défi ! Vous êtes invités à partager ce voyage avec nous, être les témoins de cette création. Si vous n’avez pas l’occasion de faire quelques traversées sur notre bâtiment, nous trouverons le moyen par des petites histoires, petits poèmes, petits chants, petites musiques de vous faire suivre notre périple. Il est important de vous savoir à nos côtés. Nous traverserons sûrement des tempêtes et nous prenons même le risque de sombrer, qu’importe nous aurons beaucoup donné et donc beaucoup reçu.

A bientôt La Troisième Rive

Chantier de la toiture de l’imprimerie septembre 2018

1 commentaire

  1. Philippe

    c’est pas mal pour un début

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.