La Troisième rive participe au projet de l’association des Hautes Planches qui a pour objet :

– de créer un projet de lieu collectif et solidaire,
– d’assurer la gestion du projet une fois celui-ci mis en place,
– de mettre en place les structures juridiques et administratives nécessaires aux buts de l’association.


Le lieu est situé dans une ancienne minoterie au 3 lieu-dit Haute Planche, 61110 à Bretoncelles 61110 – contact : 02 18 00 15 48 – hautesplanches@riseup.net

L’association les Hautes Planches est un collectif d’usagers militant pour la propriété d’usage telle que définie par le CLIP :

Le CLIP se propose d’instituer un rapport à l’habitat fondé sur la propriété d’usage.

La propriété d’usage est l’attachement d’une personne à un bien, reconnu par un collectif sur la base d’un usage du bien et non de la détention d’un titre de propriété marchandisable. Quand ce genre d’attachements se défait, le collectif veille à ce que la chose ne devienne pas une marchandise et se charge du transfert de propriété d’usage selon ses règles propres. La propriété d’usage peut être mise en œuvre légalement sur la base de montages juridiques soumettant une éventuelle décision du collectif d’usagers de remettre le bien sur le marché à l’approbation d’un collectif plus large, regroupant l’ensemble des collectifs d’usagers et pouvant exercer un droit de véto.

Créé sur la base d’une initiative similaire en Allemagne – le Mietshäuser Syndikat – le CLIP présente une structure juridique particulière permettant d’asseoir des organisations architecturales et sociales inédites.

Pour toute demande, pour nous envoyer vos propositions, pour participer, soutenir le projet ou pour être tenus informés de nos rendez-vous, envoyez un message à l’adresse : contact@clip.ouvaton.org

Le plan du lieu dessiné par notre ami Skippy

«  Nous avons signé l’acte de vente du Moulin des Hautes Planches. Nous voilà propriétaires d’usage du lieu. Alors nous regardons, avec les yeux écarquillés, ces bâtiments immenses, usés par le temps, aux multiples coins et recoins, ce terrain couvert de ronces, d’herbes hautes, d’arbres en devenir qui masquent la surface. Nous explorons cet espace le sourire aux lèvres, à la découverte des détails impossibles à voir dans nos premières brèves visites. Ici ça va, juste quelques bricoles à faire, là ça va prendre des années.

Maintenant nous avons le temps avec nous. Maintenant ce lieu, nous en avons l’usage. Maintenant nous devons le faire vivre, lui donner de l’énergie, de la beauté, de la voix, du cri, de l’espoir d’un monde autrement. « Il n’y a plus qu’à !».

Arrive alors, à l’autre bout de cette pensée, la prise de conscience des difficultés qui nous attendent : Nous, les 18 personnes, les 18 fondateurs, les 18 propriétaires d’usages, nous avons réalisé un rêve.

Il est là devant nous, imposant, concret et c’est formidable. Avons nous fait le même rêve ? Pas forcément, il va nous falloir du temps, de la parole, de l’écoute, de la patience, de l’humilité, de l’obstination, de l’huile de coude, de l’imagination, de la débrouillardise, fauchés comme nous sommes, pour arriver à créer une réalité partagée collectivement.

Quel formidable voyage ! Quelle aventure humaine ! Quel défi ! Vous êtes invités à partager ce voyage avec nous, être les témoins de cette création…  Il est important de vous savoir à nos côtés. Nous traverserons sûrement des tempêtes et nous prenons même le risque de sombrer, qu’importe nous aurons beaucoup donné et donc beaucoup reçu. » janvier 2018.

le Chapitable (Chapiteau de 90 m2)
L’atelier
Le cabaret – 70m2 – pour concerts, ateliers,…
Espace cirque en construction
Concert sous le préau