Blog

Plan du lieu de Bretoncelles dessiné par notre ami Skyppi
Bretoncelles, vue du ciel
En mai fait ce qu’il te plait! Alors ça sera un nouveau toit pour la moitié du hangar et une dalle de 200m2.
D’abord on vire,
Et on remplace,
Une petite dalle de béton,
Voilà un atelier qui va accueillir de nouvelles machines
Toilettes sèches avril 21
Avril 2021 : Travaux des nouvelles toilettes sèches pour l’accueil du public
Mars 2021 : Un nouvel espace pour les gens du cirque se construit
au quatrième étage de la grande tour
Mars 2021 le cabaret est opérationnel.
18 novembre 20 – Le cabaret – 2 jours de chantier pour enduire le mur du fond
Le cabaret – c’est presque fini! Enfin la première couche du plancher. (5 novembre 2020)
Le cabaret – Les premiers morceaux de plancher sont posés dans le cabaret (30 octobre2020)

Création d’un Chœur de chants de luttes que je propose d’animer à Bretoncelles dans nos locaux.

Je parle de chœur plutôt  que de chorale. Il n’y aura pas de groupes séparés par timbre de voix ni de chef de chœur qui bat la mesure devant le groupe. Un chœur est un groupe qui chante ensemble dans la recherche d’une énergie collective exprimée par le son, la vibration, l’enthousiasme.

J’aimerais partager avec vous le plaisir que l’on trouve à chanter en polyphonie, chaque voix ayant sa propre vie à l’intérieur de l’ensemble. En ce qui me concerne j’ai pratiqué longtemps les chants traditionnels italiens à plusieurs voix  et je peux transmettre une partie du répertoire des chants de luttes. Il existe aussi un beau répertoire dans la tradition ouvrière française que l’on peut harmoniser à plusieurs voix. Il serait intéressant que vous puissiez nourrir vous aussi le répertoire des pays ou des morceaux de l’histoire ouvrière qui vous sont proches ou qui vous intéressent.

Nous pratiquerons le chant populaire, il n’est donc pas question de niveau ou de compétence particulière. Cet atelier s’adresse à qui est intéressé à travers le chant de faire revivre la mémoire ouvrière. N’hésitez pas à en parler autour de vous.

Pour qui chanterons nous? La rue, les manifs, les luttes, les collectifs militants, nos ami(e)s, les soutiens qui nous intéressent, …

En dehors d’une adhésion en libre participation à partir d’un euro à l’association La Troisième Rive pour des histoires d’assurance, cet atelier sera gratuit. L’argent généré par les concerts ou autres manifestations sera au profit du chœur pour permettre de rembourser des déplacements, inviter des intervenants, voyager, …

Nous nous organiserons collectivement en ce qui concerne la fréquence des répétitions, le choix de nos interventions, nos modes d’échanges.

En ces temps de COVID, je n’ai pas trouvé la solution qui permette de nous réunir et chanter sans prendre de risque. Soit nous attendons le moment favorable, soit nous prenons le risque de nous rencontrer.

Je pense que dans un premier temps nous pouvons déjà échanger par mail ou par téléphone afin de trouver une solution.

J’ai mis un onglet « Chœur de Chants» sur ce site avec quelques chants que l’on peut déjà travailler.

J’attends vos retours

Cordialement

Denis

Bonjour,

Le 12 octobre 2020 nous fêterons le troisième anniversaire de la signature de l’acte de vente du moulin des Hautes Planches. En octobre 2017 nous vous écrivions :

«  Nous avons signé l’acte de vente du Moulin des Hautes Planches. Nous voilà propriétaires d’usage du lieu. Alors nous regardons, avec les yeux écarquillés, ces bâtiments immenses, usés par le temps, aux multiples coins et recoins, ce terrain couvert de ronces, d’herbes hautes, d’arbres en devenir qui masquent la surface. Nous explorons cet espace le sourire aux lèvres, à la découverte des détails impossibles à voir dans nos premières brèves visites. Ici ça va, juste quelques bricoles à faire, là ça va prendre des années.Maintenant nous avons le temps avec nous. Maintenant ce lieu, nous en avons l’usage. Maintenant nous devons le faire vivre, lui donner de l’énergie, de la beauté, de la voix, du cri, de l’espoir d’un monde autrement. « Il n’y a plus qu’à !».Arrive alors, à l’autre bout de cette pensée, la prise de conscience des difficultés qui nous attendent : Nous, les 18 personnes, les 18 fondateurs, les 18 propriétaires d’usages, nous avons réalisé un rêve.Il est là devant nous, imposant, concret et c’est formidable. Avons nous fait le même rêve ? Pas forcément, il va nous falloir du temps, de la parole, de l’écoute, de la patience, de l’humilité, de l’obstination, de l’huile de coude, de l’imagination, de la débrouillardise, fauchés comme nous sommes, pour arriver à créer une réalité partagée collectivement.Quel formidable voyage ! Quelle aventure humaine ! Quel défi ! Vous êtes invités à partager ce voyage avec nous, être les témoins de cette création…  Il est important de vous savoir à nos côtés. Nous traverserons sûrement des tempêtes et nous prenons même le risque de sombrer, qu’importe nous aurons beaucoup donné et donc beaucoup reçu. »

Depuis 2017 nous avons beaucoup construit. Les habitations sont devenues accueillantes, le potager imposant, l’atelier efficace, l’imprimerie de l’association XYZ entrera en action début 2021, le cabaret sera inauguré le 20 mars. L’association de la Troisième Rive y proposera une rencontre par mois autour de la voix, mettra en place un chœur de chants de lutte et travaillera ses deux créations ( Quintêtinox et le nouveau quatuor) et a de nombreux projets dans les tiroirs.

Des chantiers importants restent encore à réaliser (La réfection du toit du hangar, l’assainissement,…), nous ne manquons pas de courage, juste un peu d’argent.

Alors autour du 12 octobre (où nous accueillerons des marcheurs de « la marche des solidarités » qui feront étape à Nogent le Rotrou) nous soufflerons les trois bougies en chantant « bon et joyeux anniversaire! ».

 La Troisième Rive

Le cabaret en chantier
29 juillet 2020 – Après les cailloux le gravier
23 juillet 2020 – Toute la terre a été retirée, maintenant on comble avec des cailloux
2 juillet 2020 – Cabaret le décaissement est presque fini!
Brouette, pelle, bêche, huile de coude, …
9 mai 2020 – Cabaret : on creuse, on avance.
Janvier 2020 – Le futur cabaret
Janvier 2020 – Sous le hangar, le nouvel atelier de bricolage
Ouverture des fenêtres, pose d’étagères, casiers pour le bois, …

	

1 commentaire

  1. MINOT

    Bonjour,
    Quelle joie de découvrir ce projet !
    Mon papa était le comptable de cette minoterie jusqu’en 1974 et j’ai grandi dans la maison rose, puis dans la maison juste au dessus. J’ai joué dans ce bâtiment qui nous fascinait, ma sœur et moi, j’ai gambadé dans les bois, dernière le moulin de Mr DENIS. Cela ravive beaucoup de souvenirs et je suis tellement heureuse de voir ce lieu revivre, avec un projet magnifique.
    MERCI !
    Maryse MINOT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.